• thumbnail
    Story 22: 1969

    Visser, c'est plus pratique

    1 Minutes | 4340

Visser, c'est plus pratique

Les grands procédés sont faits de petits détails

Faire en sorte que tous les procédés soient aussi pratiques que possible. Ce principe a également été au cœur de l'immense succès des chaînes de magasins. L'emballage standard utilisé à l'époque pour les jus de fruits était très peu pratique : il s'agissait de bouteilles avec bouchon à étrier transportées dans des caisses en bois. Lorsque l'étrier se positionnait mal dans la machine de nettoyage, la bouteille n'était pas correctement lavée. Le joint en caoutchouc gardait souvent un goût et l'espace entre le joint et la tête en porcelaine était difficile à nettoyer.

C'est ainsi que Rauch introduisit le bouchon à vis pour bouteilles consignées en 1969. Et a remplacé les caisses en bois par des caisses en plastique (plus légères, plus solides et plus hygiéniques).
Qu'en était-ils alors de toutes les bouteilles avec bouchon à étrier dont ils ne se servaient plus ? Rauch les utilisa pour les pays arabes où on les appréciait particulièrement. Peut-être parce qu'avec un peu de levure et de temps on pouvait y transformer les jus de raisins rouges et blancs en vin ?

Bon à savoir : la technologie des bouchons à étrier a évolué depuis lors, et les inconvénients de l'époque ne se retrouvent plus aujourd'hui.

À partir de 1969, Rauch commença à livrer ses jus de fruits en bouteilles avec bouchon à vis dans des caisses en plastique (plus hygiéniques).