• thumbnail
    Story 60: 2001

    Force de pénétration d'un jus de fruits

    1 Minutes | 3601

Force de pénétration d'un jus de fruits

Comment un champion de boxe hongrois fit la promotion de Bravo

Lorsque Rauch introduisit Bravo en bouteilles PET sur le marché hongrois pour la première fois en 2001, l'équipe marketing de Budapest réalisa un super coup : elle s'allia le très populaire champion du monde de boxe poids mouche Istvan « Koko » Kovac comme ambassadeur de la marque. « Koko » riait sur les étiquettes du nouveau produit, on le voyait sur les affiches et à la télévision. Gabor Kardos, aujourd'hui directeur général de Rauch Hongrie, se souvient : « Koko nous avait rendu visite une fois dans l'entreprise. Et nos gens étaient tous ravis de rencontrer en personne ce type charmant et sympathique ».

Le 16 juin de la même année, les employés de Rauch Hongrie assistèrent à un spectacle qu'ils n'ont jamais oublié : Koko affronta l'Argentin Julio Pablo Chacon lors d'une énorme épreuve de boxe au Kiss Stadium de Budapest pour défendre son titre de champion du monde.

Gabor Kardos : « Nous y étions tous en direct. Plus de 70 collègues en T-shirts rouges et casquettes de base-ball rouges. L'ambiance, l'enthousiasme... c'était énorme ». Koko domina son adversaire pendant quatre manches, mais le vent tourna et, à la surprise générale, il fut éliminé au 6e round : « Je ne veux pas que vous soyez tristes », avait déclaré Koko plus tard à ses fans. Et comme il était encore très populaire auprès des Hongrois, il resta ambassadeur de la marque Bravo pendant plusieurs mois encore. Mais il ne tarda pas à mettre fin à sa carrière de boxeur.

 

 

 

Toute l'équipe de Rauch Budapest avait applaudi son champion du monde de boxe « Koko » Kovac.