• thumbnail

    De la ferme de montagne à la marque de jus de fruits

    2 Minutes | 7675

De la ferme de montagne à la marque de jus de fruits

Esprit d'entreprise et essor fulgurant du cidre doux

À la fin du XIXe siècle, Franz Josef Rauch et ses frères et sœurs quittent la ferme de montagne de Dünserberg pour s'installer à Rankweil dans la vallée et ouvrent un atelier de broderie. En 1919, il achète une petite maison de village pour en faire une deuxième source de revenu. Au milieu des années 20, de nouvelles méthodes de production ont déclenché un boom des moûts sucrés. Les jus de fruits sans alcool deviennent la boisson tendance des années 30. Les fils de Franz Josef, Eduard et Ernst, profitent de ces opportunités, investissent très tôt dans les meilleurs jus de fruits et font de Rauch une marque régionale bien implantée dans le Vorarlberg et le Tyrol au milieu des années 50.

1909 De la faux à la machine à broder
Le sens des affaires dès la première entreprise

1919 Impossible de vivre sans manger ni boire
Création de la société dans une ambiance de véritable renouveau

1920 De la cidrerie à façon à la marque de jus de fruits
L'augmentation de la capacité d'entreposage pose les bases de la croissance

1927 Rauch reçoit les meilleures notes
16 sur 18 lors de la foire aux cidres régionale à Dornbirn

1933 Le cidre doux : le premier produit tendance
Rauch investit non seulement dans un nouveau procédé pour obtenir un meilleur jus, mais aussi dans la publicité

1933 Ernst et Eduard reprennent la cidrerie
Rauch établit le principe d'« équipe dirigeante »

1938-1945 Du jus de fruit pour l'hôpital
Grâce à un produit important pendant la guerre, Rauch traverse les mauvais moments sans difficultés.

1948 Émergence de l'« arbre Rauch »
Première apparition de l'arbre Rauch sur la façade de la cidrerie

1949 Un impératif : Des mains agiles et habiles
Remplissage avec l'aide du voisinage.