• thumbnail
    Story 89: 2015

    Petit rayon de soleil, impact majeur

    2 Minutes | 4395

Petit rayon de soleil, impact majeur

Comment, en Arménie, les apprentis de Rauch élargirent leurs propres horizons en construisant une clôture

Normalement, les quelque 30 apprentis de Rauch acquièrent leurs compétences directement dans les différents services (depuis la production et le laboratoire jusqu'à l'informatique et la logistique). En août 2015, cinq d'entre eux apprirent à connaître un monde complètement différent ; avec leur formateur Wolfgang Bartl, ils s'envolèrent pour l'Arménie, à 3000 km de là, à Gyumri.

Caritas venait de construire, une crèche pour enfants à handicaps multiples dans la deuxième plus grande ville de ce pays pauvre : « Emils kleine Sonne » (le petit soleil d’Emil). Ce projet avait été initié par une personne du Vorarlberg. De nombreuses entreprises du pays avaient participé à sa construction. « Un ami m'en a parlé et m'a dit qu'il leur faudrait encore 500 mètres de clôture, se souvient Wolfgang Bartl, maître d'apprentissage chez Rauch, faute de quoi tout leur aurait été volé. »

12 jours remplis d'émotions

Cinq apprentis purent participer au projet. Ils fabriquèrent d'abord les éléments de la clôture métallique dans l'atelier du serrurier Bartl. Puis prirent l'avion avec leur responsable pour passer 12 jours à Gyumri. 12 jours d'émotions. Monter la clôture avec les moyens du bord, le plus souvent très, très rudimentaires. Déjeuner avec les enfants du centre. Vivre ensemble dans un appartement partagé, dans un monastère aux coutumes strictes, participer au nettoyage des toilettes. Bartl : « Après l'atterrissage du retour, tous les cinq m'ont remis une lettre. Ils avaient spontanément écrit combien ils avaient été émus par les expériences vécues ces jours-là. Sensationnel ! »

Le centre „Emils kleine Sonne“ ouvrit ses portes à l'automne 2015 et offre depuis lors à 400 enfants et à leurs familles un avenir légèrement meilleur. En 2017, un autre groupe de 5 apprentis de Rauch prit l'avion pour Gyumri et construisit dans le jardin du centre des ponts accessibles en fauteuil roulant, du mobilier extérieur et des plates-bandes surélevées.

Cinq apprentis de Rauch prêtèrent main-forte dans un centre pour handicapés arménien