• thumbnail
    Story 52: 1995

    Bravo? Bravissimo!

    1 Minutes | 4720

Bravo? Bravissimo!

Díky popletené L'adhésion de l'Autriche à l'UE ouvre enfin pour Rauch des marchés devant sa porte

Rauch s'est félicité que l'Autriche rejoigne l'UE le 01/01/1995. Franz Rauch : « C'est à partir de ce moment-là que nous avons réussi à faire de nos produits des marques fortes pendant des décennies ». Les frontières avaient enfin disparu et nous avons pu commencer à conquérir les marchés se trouvant à notre porte.

Dès 1993, Rauch avait ouvert une succursale en Italie, à Milan. L'équipe restreinte était confrontée à une mission épineuse : il était possible d’acheter du « succo di mela » (jus de pomme) et consorts de Bolzano à Palerme dans de jolies bouteilles de 0,2 l et bien sûr « fatto in Italia » (fabriqué en Italie). Point, à la ligne. La petite équipe italienne de Rauch plaça donc des produits de 0,2 litre et de 1 litre de jus 100 % Happy-Day dans les magasins. Les résultats furent maigres.

Ils furent ensuite frappés par une lacune existante : dans toute l'Italie, il n'existait pas de jus de fruits bon marché. Rauch disposait déjà dans sa gamme du produit idéal et avait même une marque italienne : Nectar d'orange Bravo, emballé dans un carton de 2 litres. En Esselunga, une importante chaîne de magasins du nord de l'Italie, ils trouvèrent un partenaire solide pour réaliser cette idée qui porta ses fruits, et en 7 ans, Rauch devint l'une des principales marques de jus de fruits en Italie.

 

 

Bravo répondait parfaitement au goût des clients italiens : le nectar d'orange Bravo, dans son pack de 2 litres, a fait une belle percée, même sous des dénominations allemandes pendant les premières années.